Première randonnée des bouchers

Publié le par Cigogne

Première randonnée des bouchers

Lundi dernier, la Fédération de la Boucherie de Paris RP organisait sa première randonnée cyclo-touristique. Au nombre des organisateurs se trouvait l'un de mes compagnons de routes habituel, l'ami Jean-Claude. Du coup, il était tout naturel, bien que n'étant pas boucher moi-même, que je participe à cette première édition.

Et pourtant, toutes les conditions étaient réunies pour que je reste sagement chez moi : dame météo annonçait de la pluie et la veille j'étais sorti pour une boucle de 143 kilomètres.

Malgré cela, lundi matin, je suis remonté sur mon blanc coursier, sous un ciel bien bien gris, pour rejoindre l'esplanade du Château de Vincennes, lieu de départ de la randonnée.

Première randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers

A mon arrivée, peu de cyclos étaient là. L'installation de la tonnelle où les inscriptions auraient lieu commençait tout juste. Mais peu à peu, tout s'est mis en place, les participants sont arrivés et les enregistrements se sont faits.

Le club de Gagny participait à l'encadrement de cette manifestation, ce qui explique le grand nombre de canaris au départ. Ce fut également pour moi la plaisante occasion de retrouver d'anciens partenaires de route et d'évoquer, avec eux, des souvenirs.

Pour immortaliser l'événement, la Fédération de la Boucherie avait fait imprimer des maillots distinctifs qui furent remis à tous les participants, ce qui explique les sur-maillots que l'on voit sur les clichés.

Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers

Peu après huit heures, le cortège se mit en route pour ce qui allait plus être une petite promenade tranquille qu'une réelle randonnée cyclo. Compte-tenu des conditions météorologiques, il fut décidé qu'un seul parcours d'environ 70 kilomètres serait fait à la place des deux initialement prévus.

Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers

Si les cuissards étaient courts, les manchettes, coupes-vent et autres tenues imperméables étaient de rigueur.

Comme prévu, très rapidement la pluie se mit à tomber. Peu soutenue dans un premier temps, elle arrosa copieusement le cortège après le premier contrôle de ravitaillement, à Jossigny.

Et qui dit pluie, dit risque de crevaisons. Il y en aura près d'une dizaine sur l'ensemble de la randonnée, ce qui n'altéra ni l’enthousiasme, ni la bonne humeur des participants.

Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers
Première randonnée des bouchersPremière randonnée des bouchers

Une première bien sympathique, malgré tout, mais qui aurait été plus plaisante si dame météo avait bien voulu maintenir le temps de la veille.

A revoir dans un an, pour la seconde édition

Commenter cet article

bruno 01/06/2014 17:51

J’étais aussi tout prêt de l'esplanade du château de Vincennes ce lundi matin.
Mais c'était pour bosser (:

Cigogne 03/06/2014 11:56

Donc tu n'avais pas ton vélo. Dommage, on aurait pu faire quelques kilomètres ensemble :-)

Robert 30/05/2014 07:12

Vous n'avez pas du avoir très chaud. Pas drôle de rouler sous la pluie. Bon courage pour l'an prochain

Cigogne 03/06/2014 11:56

Fallait vraiment que ce soit pour Jean-Claude. Car rouler sous la pluie... D'ailleurs lui-même le dit.