Le chemin des dames - Bezannes 2015

Publié le par Cigogne

Le chemin des dames - Bezannes 2015

Lors de notre participation, l'an dernier, à cette randonnée, nous avions été pénalisés par un brouillard qui ne s'était levé qu'après plus de quatre heures de route. Il était donc tout à fait normal que nous renouvelions, cette année, notre participation afin de pouvoir bénéficier des beaux paysages et des curiosités qui nous avaient été promis et que nous n'avions pas pu découvrir en 2014.

Hier matin, donc, avec une poignée de canaris (dont mes partenaires de route habituels Jean-Claude et Denis), nous nous sommes rendus à Bezannes, pour parcourir les 150 kilomètres de cette randonnée du souvenir.

Le chemin des dames - Bezannes 2015Le chemin des dames - Bezannes 2015
Le chemin des dames - Bezannes 2015Le chemin des dames - Bezannes 2015

Un parcours très difficile, avec de nombreuses côtes casse-pattes - dont certaines dépassaient les 10 % - , qui cumule 1804 mètres de dénivelé pour un total de 158 kilomètres (nous nous sommes offert un petit détour suite à un fléchage quelque peu chiche). Certains d'entre nous terminerons la sortie réellement épuisés.

Le soleil est resté masqué durant la majeur partie de la journée et le thermomètre a eu bien du mal à franchir la barre des dix degrés. De plus, un vent assez fort, venant du nord, a contrarié nos efforts durant une grande partie de la randonnée

Un profil qui se passe de tout commentaire

Un profil qui se passe de tout commentaire

Le petit bonus que nous nous sommes offert, bien involontairement

Le petit bonus que nous nous sommes offert, bien involontairement

Mais quelques soient les difficultés du parcours, nous sommes tous rentrés avec un album de sensations et de souvenirs que nous ne sommes pas près d'oublier. Le but recherché a été atteint : l'effort physique cumulé au livre d'images et aux pages de l'histoire de notre pays. Nous avons même bénéficié d'un petit supplément imprévu, car lors du passage près des ruines de l'ancienne abbaye de Vauclair, nous avons découvert des personnages médiévaux qui participaient à une reconstitution d'une fête moyenne-âgeuse

Le chemin des dames - Bezannes 2015
Le chemin des dames - Bezannes 2015Le chemin des dames - Bezannes 2015
Le chemin des dames - Bezannes 2015Le chemin des dames - Bezannes 2015
Le chemin des dames - Bezannes 2015Le chemin des dames - Bezannes 2015

Mes compagnons de route ramèneront la coupe du club le plus éloigné ayant parcouru le plus grand nombre de kilomètres. Un dernier cliché avant le retour

Le chemin des dames - Bezannes 2015

Le parcours final et les données techniques de cette randonnée :

Commenter cet article

newanne 09/09/2015 12:19

De quoi "communier" à la dureté de l'histoire avec un tel casse pates.

Cigogne 11/09/2015 09:58

Tout à fait Newanne. Seule différence (et de taille), nous sommes tous rentrés chez nous le soir même

Richard 36 09/09/2015 10:55

Ce qu'il y a de bien dans tes articles, c'est que tu n'hésite pas à mettre tes compagnons de route en valeur.
En plus, une chouette sortie, avec du vrai cyclotourisme. Que du bonheur

Cigogne 11/09/2015 10:04

Sans les compagnons de route, ce genre de sortie n'a pas la même saveur. C'est bien naturel de les parler d'eux. Vive le cyclotourisme

jp37 08/09/2015 20:49

Pas de brouillard, un peu de soleil, des copains, des rencontres, une belle sortie à vélo, tous les ingrédients pour une journée réussie!!

Cigogne 11/09/2015 10:02

Malgré la difficulté du parcours, comme tu l'écris, ce fut une superbe journée. Le soleil, les copains, la découverte d'animations imprévues, que du plaisir

Michel ROBLIN 07/09/2015 13:42

Tu as fait une belle rando avec tes compagnons, effectivement c'était un véritable toboggan.

Cigogne 11/09/2015 10:00

Sacré parcours, mais toutefois moins difficile que la Montagne de Reims, qui à plus de dénivelé pour une distance quasi identique. Le plus difficile reste quand même certains passages avec des pourcentages bien au-dessus de 10 %

lariegeoise 07/09/2015 11:52

Belle sortie en bonne compagnie. Des paysages que j'ai connu lors d'un 200 à Compiègne mais cela fait déjà bien longtemps. Pour ma part, j'ai arrêté les 200 mais c'est vrai qu'il vaut mieux les faire avec des copains. Pour le brouillard, rien d'étonnant en cette période surtout dans le nord. Mais en définitive, vous avez eu du soleil. Il faut en profiter car les hirondelles se rassemblent donc l'automne risque d'être proche et propice à la cueillette des champignons. Bonne route.

Cigogne 11/09/2015 10:06

Un peu plus au nord ouest, Compiègne. C'est quand on va sur Chantilly, qu'on voit les paysages dont tu parles. Quant aux longues distances, je les trouve bien plus plaisantes que les petites sorties que nous faisons très régulièrement en semaine (c'est d'ailleurs pour ça que je n'en parle plus). Au moins on sait pourquoi on sort le vélo