BRM Noisiel 2017

Publié le par Cigogne

Samedi matin, premier avril, peu avant 7 heures. Fait pas encore jour. Fait pas très chaud non plus (même si deux inconscients ont choisi d'enfiler un cuissard court). Pourtant, avec quelques autres courageux, je m'apprête à prendre le départ de l'un des rares 200 kilomètres de la région parisienne que je n'ai pas encore fait.

BRM Noisiel 2017

La première partie, jusqu'au contrôle de Brasles, se fera à vive allure. Mon compteur indique 24.2 k/h. Il est vrai qu'il n'y a que peu de vent et que, mis à part la longue montée après Crécy-la-Chapelle et les quelques passages bien pentus avant d'arriver à Lizy-sur-Ourcq, le parcours ne présente guère de difficultés. En fait, c'est exactement le même que celui emprunté plusieurs années durant, quand avec Jean-Claude et d'autres canaris, nous nous rendions à Château-Thierry durant la pause estivale. D'ailleurs le premier contrôle se situe exactement devant le bistrot où nous avions l'habitude de marquer la "pause de midi"

BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017
BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017

Nous en profitons pour nous restaurer, faire le plein d'énergie (de tout genre) et passer quelques appels téléphoniques. J'y retrouve les deux seuls canaris qui ont eu le courage de se lancer sur cette longue distance.

BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017
BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017
BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017

L'après-midi sera bien plus laborieuse. La faute à un parcours plus chaotique, qui enchaînera les longs faux plats montants en de longues lignes droites balayées par un vent naturellement défavorable et quelques coups de cul qui font bien mal aux jambes. Et quand après plus de 180 kilomètres nous revenons sur nos routes habituelles, c'est pour retrouver les bosses de Faremoutiers et de Tigeaux.

BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017
BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017BRM Noisiel 2017

Au final, une longue journée plutôt pénible, mais avec une équipe pareille, plus que jamais, le vélo... que du plaisir

L'équipe au grand complet et les données techniques :

BRM Noisiel 2017

Commenter cet article

bruno 05/04/2017 21:06

J'ai donc eu de la chance quand je l'ai fait car c'était plutôt vent d'est :=
Pour finir tes 200 franciliens tu peux venir sur les BR200 de Longjumeau et Flins l'an prochain.
Aussi faciles que celui ci sur le papier ais après cela dépend du vent du jour J

Cigogne 20/04/2017 14:47

Merci pour tes indications d'autres BRM de la région parisienne. On verra ça les années prochaines. Rien n'est impossible.

Richard36 05/04/2017 09:46

Encore une belle sortie à ton actif. Ton palmarès doit commencer à devenir intéressant. Bravo et bon courage pour tes futures randonnées, avec un club qui semble très bien te convenir

Cigogne 20/04/2017 14:49

J'ai encore pas mal de place sur les pages où je note mes principales sorties. Et puis, j'ai encore de belles années devant moi pour continuer à les remplir. Enfin, j'espère.

lariegeoise 04/04/2017 19:57

Et bien voilà une belle sortie. C'est que pour le temps c'est un peu juste en début de saison mais que c'est bon quand on l'a réalisé. C'est ça le vélo. Et puis si tu as trouvé un bon groupe, alors c'est top. Un groupe que je connaissais où le président était un célèbre moustachu que je rencontrais dans les semaines fédérales. Bravo à toi. C'est pour quand le prochain?
Dommage pour moi car ici ils sont plus cyclo-sportive

Cigogne 20/04/2017 14:48

Le vélo en mode cyclotouriste me convient parfaitement. Surtout dans une bonne équipe.J'ai l'impression que je vais en faire pas mal de ces randonnées longue distance avec eux. Youpi Youpi