Incohérences chez Run.GPS

Publié le par Cigogne

Depuis un peu plus de neuf mois j'utilise, lors de mes sorties, le logiciel Run.Gps, pour colllecter des informations sur ces dernières. Je viens de poster un long sujet critique sur le forum de leur site. En voilà l'essentiel :

Si le logiciel en lui-même semble des plus attractifs (qualité des écrans, rapidité de la réception du signal GPS, transmission des positions en temps réel...) il n’en va pas de même en ce qui concerne la fiabilité des informations relevées et transmises sur le site.

Sur d’autres forums j’ai déjà eu l’occasion de faire part de mes surprises concernant par exemple, les écarts incompréhensibles d’altitudes notées. Passer sous le niveau de la mer en région parisienne, ou franchir un petit col le long d’un cours d’eau en Allemagne, sont des incohérences corrigées certes par le profil réel affiché sur le site, mais anormales dans le récaptulatif de la sortie (colonne de gauche). A titre indicatif, les résultats obtenus avec le capteur Forunner 305 de Garmin sont nettement plus fiables et les possibilités d’analyses bien plus importantes.

La page Cycling - Hall of Fame, qui regroupe les informations relatives aux sorties mensuelles et aux totaux annuels, excellente idée, est un également un catalogue flagrant des incohérences du logiciel :

La partie consacrée aux vitesses, (colonne de droite) fait apparaître dix courreurs ayant tous effectués des sorties avec des vitesses moyennes horaires supérieures à 100 kms/heures. Le premier réussissant même l’exploit de dépasser les 240 kms/h. On peut se demander, à la lecture de ces moyennes, ce que font les professionnels du cyclisme à se traîner le long des routes à des vitesses comprises entre 40 et 45 kms/h.

La partie consacrée aux temps passés en selle, contient elle aussi, son lot d’énormités. Si le troisième cumule un peu plus de 19 jours sur les douze derniers mois parfaitement compréhensibles, comment expliquer que les deux premiers réussissent en 365 jours à totaliser 6924 jours pour le second et 12440 pours le premier !

D’autres incohérences peuvent être relevées de-ci de-là. Par exemple : pdo35 qui réussi le 13 février dernier à couvrir 193.75 kms en 2.41 heures à la moyenne horaire de 72.16 kms, effectuant même une pointe en fin de sortie à 516 kms/heure ! A l’inverse, Simisumi qui le 21 juin dernier à parcouru 4.39 kms en 12440 jours, 12 heures et 19 minutes.

Le 29 juin 2009, Ambrosetti à lui, couvert 55.44 kilomètres en un peu plus de 2 heures de la Pologne (Europe du Nord) à la frontière du Gabon (Afrique).

Toutes ces incohérences - et j’en ai relevé bien d’autres encore - entâchent sérieusement la fiabilité des informations rélevées et transmises par Run.GPS dont le coût n’est pas anodin, et m’incitent à conclure défavorablement les conclusions de neuf mois de tests.

Commenter cet article

Minotaure 01/03/2009 16:13

il faut bien sure se rendre compte que le serveur web ne fait que récolter les informations des GPS des utilisateurs. Dans certains cas, il est évident que leurs GPS capte mal, decroche souvent ce qui donne des vitesses faramineuses.
dans le cas des erreur d'altitude, il est a noter que le systeme GPS ne sait pas donner un altitude précise, Faire des recherche sur la correction geoïde serai interessant. voir le lien suivant :
http://www.gpspassion.com/forumsen/topic.asp?TOPIC_ID=2774