De la Marne à l'Ourcq

Publié le par Cigogne

Le monde des cyclos est vraiment un monde de fous. La preuve : dimanche matin, au lieu de rester tranquillement à fainéanter au lit, ils mettent le réveil à 5.30 heures, se lèvent alors qu'il fait encore nuit, prennent leur voiture pour participer à l'une des dernières randonnées de l'année - "De la Marne à l'Ourcq", organisée par le club de Thorigny. Il fait toujours nuit quand ils arrivent et de surcroît le thermomètre peine à dépasser les 10 degrés. Puis, comme si ce n'était pas encore suffisant, ils vont aller payer pour avoir le droit de pédaler durant 110 kilomètres. Des fous, je vous assure. Et j'en suis.  

PA020001Je ne suis pas seul, fort heureusement. Jean-Claude et Roland en sont aussi.

Le départ s'effectue par la descente de la côte de la Violette. Une descente que nous effectuons d'autant plus lentement que l'impression de froid est intense. Le soleil ne s'est pas encore levé et la brume envahi les champs.

PA020005.JPGNous passons Annet, Clayes puis, à Saint-Nesmes, virons à droite. Le soleil est présent maintenant, bien en face. La brume, qui s'étend prend possession de la route et s'acroche au verres de nos lunettes. Nous avançons un peu à l'aveuglette, mais la température commence enfin à monter.

PA020008Au premier contrôle, il ne fait toutefois pas encore assez chaud pour nous encourager à retirer une épaisseur de vêtements (surtout Jean-Claude, qui ne commence à se sentir à l'aide qu'à partir de 30 degrés). Le soleil n'est pas encore très haut et le parcours, bien que valonné, ne présente pour l'instant pas de grande difficulté susceptible de le remplacer .

PA020010Tout comme lors de l'édition de l'année dernière, exactement au même endroit... ah ben zut alors... plus de flèches (un féchage au demeurant bien fort bien fait). Nous avons loupé un embranchement et rallongé quelque peu le parcours initial.

PA020013Comme je me souvenais par où j'avais réussi à retrouver le circuit lors de la précédente édition, j'entraîne mes deux compagnons jusqu'à Dhuisy. Da là, nous rejoindrons Cocherel puis Jaigne et Changis où nous attend la première côte sérieuse avec une attaque de 200 mètres à 12 %. Après ce premier passage difficile, le pourcentage retombe à 7 % durant 1200 mètres. Puis c'est le second contrôle, très apprécié.

PA020014PA020017Cette fois il fait suffisament chaud pour que nous décidions d'abandonner coupes-vent et manchettes, d'autant que s'il ne reste plus qu'une trentaine de kilomètres à faire, ils comprennent quand même la montée de Quincy-Voisins et, au final, la côte de la Violette, pour rejoindre le terme de notre randonnée. Ce sera également un long slalom dans des localités qui ont choisis précisément ce dimanche pour organiser leur brocante annuelle. 

111002Au final, nous aurons couvert (détour compris) 112.73 kilomètres en 4.31 heures malgré un dénivelé non négligeable de 926 mètres, à une moyenne très honorable de 24.9 km/h.

Une bien belle randonnée que j'aurais grand plaisir à refaire... dans un an.

Sortie club extérieur 02-10-2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

newanne 04/10/2011 08:36



Très belle photo en effet que celle dans le brouillard ! Comme Pen je m'étonne de vous voir stationner au milieu du rond point.



Cigogne 04/10/2011 11:41



Oh tu sais, dans les campagnes seine-et-marnaises, le dimanche matin, le nombre de voitures est très très restreint. En temps que cyclo, on ne va pas s'en plaindre. Bien au contraire.



cricri le cyclo 04/10/2011 05:48



ben voilà que je me marre : monsieur se lève très tôt et part de nuit maintenant. Brano et moi n'avons qu'à bien nous tenir


 


trèves de plaisanteries, la météo actuelle est quand même propice à de très très belles sorties. Il faut en profiter



Cigogne 04/10/2011 11:40



Mais ce n'est pas la première fois que je me lève avant le soleil. Je l'avais déjà fait, il y a un mois, pour Levallois-Honfleur. On était même parti de nuit. Un véritable exploit, pour moi.



Pourvu que dame météo se montre encore un peu clémente, qu'on puisse encore profiter des sorties sur route avant de revenir en salle



Bruno 03/10/2011 22:49



j'ai vune fleche blanche sur fond bleu au beau milieu du carrefour. C'etait pas ça le fléchage



Cigogne 04/10/2011 11:37



Tu te trompes. cette flèche-là indique le sens dans lequele il faut tourner. Comme tu peux t'en apercevoir, les cyclos, eux, ne l'ont pas vue.



Robert 03/10/2011 22:26



Superbe ta photo du cyclo dans le brouillard, face au soleil. Tu permets que je la récupère comme fond d'écran ?



Cigogne 04/10/2011 11:36



Pas de problème. Toutes les photos publiées sont libres de droit. Il y en a plein d'autres dans les différents albums de la colonne de droite.



Penn Ar Bed 03/10/2011 21:53



Dis-moi, c'est à ce point désert comme région pour que les cyclos stationnent en plein milieu d'un rond point !




Cigogne 03/10/2011 22:20



Oui. et tu remarqueras que Roland (à droite) essaie même de voir où sont passés toutes les voitures et les autres cyclos