Le Galibier à mon palmarès

Publié le par Cigogne

Avant de partir pour un séjour d'une semaine en Italie, avec Monique et Michel, j'ai été invité par ces derniers, à Serre-Chevalier, pour passer quelques jours dans des montagnes "pointues" et faire tourner quelque peu les jambes en altitude.

2010-08-25 10-38-06 124 Puy-Saint-Vincent2010-08-25 10-37-22 175 Puy-Saint-VincentEt les jambes ont les a bien fait tourner. Pour me permettre de voir ce que c'est que de rouler à des altitudes supérieures à 1300 mètres, une première "petite" sortie est organisée le mercredi 25 août : la montée de Puy-Saint-Vincent. 67 kilomètres avec un dénivelé de 1175 mètres. Après une descente plutôt rapide vers Briançon, nous entrons dans le vif du sujet dès le treizième kilomètre avec une première ascension de 2.26 kilomètres avec une pente moyenne de 4 %. A peine le temps de souffler et nous arrivons au pied de la montée principale : 8 kilomètres pour gagner 510 mètres de dénivelé, avec quelques passages supérieurs à 10 %. Je ne regrette pas une seule seconde d'avoir opté pour un plateau de 28 dents à l'avant.

Jeudi 26 août, c'est le gros morceau : tout d'abord une première montée, très régulière, avec une pente moyenne assez raisonnable de 4 %, mais longue de 22 kilomètres (quand même) nous mène au col du Lautaret. Là une petite pause, s'impose, histoire de se restaurer quelque peu et de prendre les indispensables photos, et c'est la montée vers le Galibier. 8 nouveaux kilomètres, mais le pourcentage moyen passe à près de 7.5... avec un dernier kilomètres à plus de 10 % - les dernières centaines de mètres sont même à 12 %. Fort heureusement Michel m'avait prévenu et j'ai soigneusement gardé ma dernière couronne pour cet ultime passage. La pause est plus longue, histoire de savourer pleinenement ce premier grand col accroché à mon palmarès. Et puis il ne reste plus qu'une longue descente pour terminer cette sortie

2010-08-26 11-22-39 537

Vendredi 27 août, dernière sortie dans les Alpes françaises, avec une longue promenade dans la fraîche vallée de La Clarée, afin d'aller gravir le col de l'Echelle, 2.74 kilomètres pour gagner 210 mètres avec plusieurs passages à plus de 10 %.

2010-08-27 10-09-29 850

Au total de ces trois premières journées de montagne, j'aurais couvert 190.32 kilomètres pour un dénivelé de 3046 mètres. Les laborieuses sorties, en région parisienne, pour tenter d'atteindre les 1% de la "norme Cricri" sont bien loin. Et ce n'est qu'un début car le samedi 28 août nous partons pour Sassello, un séjour de six jours dans les Alpes italiennes

Commenter cet article

Helliot 28/09/2010 09:01



Salut en venant du blog de Bruno91 je pensais trouver ton CR de Levallois Honfleur, du coup je regarde un peu le reste. Le Galibier c'est géniial, dommage tous les ans beaucoup de panneaux de
cols sont tagués ou plaqués d'autocollants.


à bientôt, mais pas trop sur velotrainer, il y a des briseurs de couples qui sévissent.



Cigogne 28/09/2010 16:51



Il me semble également avoir vu cette profusion d'autocollants, l'an passé, au Ballon d'Alsace. Une manie qui n'apporte rien à personne, finalement. Dommage.


A bientôt également, par blogs interposés, je ne vais plus guère sur Velotrainer, n'appréciant que très moyennement l'esprit qui règne sur ce forum



jef cyclo 38 09/09/2010 20:51



Félicitations, pour ce premier col à plus de 2000m, qui sera, je l'espère, suivi de beaucoup d'autres. Amicalement.



Cigogne 15/09/2010 22:36



D'autres cols alpestres ont suivi, mais plus aucun au-dessus de 2000 mètres. Ce sera pour l'année prochaine, maintenant.



Bruno 08/09/2010 23:20



J'adore ce coin et cela donne envie d'y retourner car je n'ai pas fait le galibier de ce côté.



Cigogne 15/09/2010 22:34



On est à égalité. Je ne l'ai pas fait de l'autre côté. Faudra que j'y retourne pour le faire



cricri le cyclo 06/09/2010 22:52



en voilà des vacances qui sont bien employées et un bel article... Encore bravo et j'espère que tu en as pris plein les mirettes et que tu en as gardé plein de souvenirs...



Cigogne 07/09/2010 15:49



Et tu n'as encore lu que le premier de mes articles. Attends la suite, avec le séjour en Italie.


Quant aux souvenirs... ils sont légions et bien peu représentés dans le nouvel album photo mis en ligne