Levallois-Honfleur 2010 - Billet d'humeur

Publié le par Cigogne

L'an dernier je n'avais pas pu participer à Levallois-Honfleur pour des questions d'organisation liées au retour sur Paris. J'avais d'ailleurs fait part de ma déception dans un article publié sur ce blog ( Pourquoi je ne ferais pas Levallois-Honfleur). Aussi étais-je fermement décidé à l'inscrire à mon calendrier cette année.

Fin janvier, lors du repas du club, j'ai été voir le président du club des cyclistes. Je lui ai fait part de mon intention (partagée par d'autres cyclos) et lui ai demandé si le club cycliste ne pouvait pas, pour l'occasion, mettre un de leurs véhicules à disposition des cyclotouristes. L'accord fut immédiat. J'ai donc tout de suite été voir not'président pour lui faire part de cette bonne nouvelle et ai mis les deux protagonistes face à face afin qu'ils règlent les quelques détails "techniques" inhérents à ce prêt.

A plusieurs reprises, lors des réunions hebdomadaires du samedi, je questionnais not'président sur l'avancée de cette mise à disposition sans jamais recevoir de réponse précise. C'est en cours. Cela va se faire. On attend une réponse des cyclistes.

Fin juillet, par mail, not'président nous avise que les cyclistes ont donné leur accord à la mise à disposition de l'un de leur véhicule pour la journée du 11 septembre. Youpi Youpi. A ceux qui pourraient s'étonner de la lenteur apportée à cet accord, il me faut signaler, à ceux qui ne connaissent pas la topographie des lieux, qu'il y a quand même près de 10 mètres entre les deux bureaux de nos clubs respectifs. 6 mois ne semblent donc guère excessifs en la matière. D'autant qu'il reste un point important à résoudre : il faut trouver un chauffeur,impérativement membre de l'USMG pour mener le véhicule à bon port.

Michel (secrétaire du club) s'est mis immédiatement en quête de candidat. La chose est d'autant moins aisée que la plupart des cyclos sont en vacances et difficiles à joindre. Les quelques uns qui ont pu être contactés ont, pour diverses raisons, fait savoir qu'ils n'étaient pas en mesure d'assurer ce service.

C'est ainsi que, vers la mi-août, après plusieurs échanges de mails et conversations téléphoniques, les quelques cyclos qui souhaitaient participer à cette prestigieuse randonnée ont fini par déclarer forfait. Ainsi finit ce beau projet.

Cette nouvelle déconvenue survenant après quelques autres (que je n'ai pas jugé nécessaire de divulger) pèsera très certainement  dans la décision qu'il faudra bien prendre dans quelques mois, lors du renouvellement de la licence.

Si le renouvellement, lui-même est indiscutable et ne saurait être remise en cause, le choix de l'adhésion à un club (ou à un autre), voire à pas de club du tout, reste encore à déterminer.

Il me reste un peu moins de quatre mois pour me décider. Ce devrait être suffisant et finalement très raisonnable au regard du temps qu'il a fallu pour mettre à la poubelle la participation à Levallois-Honfleur 2010.

 

Publié dans Vie du club

Commenter cet article

Bruno 19/09/2010 22:34



C'est sur que sur ce genre de sorties la logistique est pas évidente à mettre en place et quand tout est prêt il n'y a plus de participants comme cela vient de nous arriver pour
Versailles-Chambord.


Pourquoi n'essaye tu pas le retour en car en t'inscrivant dans les premiers l'année prochaine?



Juju35 18/09/2010 10:37



C'est pas le seul club où ça se passe comme ça. Il y a toujours eu des gars qui font le boulot et d'autres qui disent ce qu'il aurait fallu faire. C'est pour ça que je suis licencié directement à
la fédé et ça ne m'a pas empêché de continuer à rouler avec les copains, même avec les maillots de mon ancien club. Mais je fais les rallyes en cyclo libre, avec un maillot neutre



Armand 18/09/2010 09:45






C'est quoi ce club ou les adhérents font tout le travail et les diregeants attendent tranquillement ?


C'est sûr que dans ce cas tu peux te demander pourquoi y rester. Mais c'est pas facile à décider. Il y a les copains et tu sembles en avoir quelques uns






Lili 18/09/2010 09:24



je comprends ta colère de ne pas participer à cette sortie ,  mais tu ne changeras pas  l'inertie des gens,heureusement que tu as eu le plaisir de t 'offrir les montagnes d
ITALIE et quelques cols des ALPES FRANCAISE ,je suis très fière de tes exploits moi qui suis si peu sportive,il faut du courage et de la ténacité ,bravo encore monsieur mon mari 



cricri le cyclo 17/09/2010 22:24



Un article pas gai... Pour une fois...


 


Si ça peut te rassurer, je ne renouvelle pas ma licence dans mon club non plus... Les objectifs sont maintenant beaucoup trop écartés... mais bon, la vie continue