Parution de "La partie fantastique"

Publié le par Cigogne

Ces jours-ci, paraît un livre regroupant six pièces de théâtre écrites dans les années 1980, "La partie fantastique et autres pièces".

J’ai commencé à écrire pour le théâtre au début des années 1980.

A cette époque, après plusieurs années passées seul en scène  à jouer un spectacle où les sketches  de Robert Lamoureux, Fernand Raynaud et surtout Raymond Devos avaient été progressivement remplacés par des textes personnels, je venais de rejoindre la troupe des Tréteaux de Vaux, qui produisaient  Les Bonhommes de Françoise Dorin.

20120925_164858.jpg

Dans Les Bonshommes de Françoise Dorin, je suis entouré, (de gauche à droite) par Catherine Viturat, Sylvie Bosson et Patricia Lopez

Cette nouvelle expérience de travail scénique collectif me plaisait beaucoup et, quand en fin de saison il s’est agit de choisir la pièce qui serait présentée l’année suivante, ne doutant de rien, j’ai tout naturellement proposé d’en écrire une.

Cette proposition fut retenue et c’est ainsi que j’ai écris « Joyeux anniversaire ».

Cette petite comédie de boulevard fut immédiatement adoptée par l’ensemble de l’équipe. Toutefois, lors de la première lecture, on s’aperçut bien vite que je l’avais inconsciemment écrite pour la durée traditionnelle d’un spectacle de café-théâtre et qu’elle ne durerait pas plus d’une soixantaine de minutes.

Comme je ne voyais pas comment l’allonger, afin d’assurer une représentation d’un minimum d’une heure trente, j’ai tout aussi naturellement proposé d’en écrite une seconde, d’une durée similaire, pour le même nombre de personnages, et qui serait jouée après un entracte durant lequel le décor serait modifié.  Et c’est ainsi qu’est née « l’Etrange voyageur », ma première incursion dans le domaine du fantastique.

Nous ignorions encore, à ce moment-là, que les possibilités d’improvisations de Didier Lauronse (qui jouait le rôle de mon fils dans « Joyeux anniversaire » et du domestique dans « l’Etrange voyageur ») associés aux miennes augmenteraient très sérieusement la durée des représentations en portant, certains soirs, la durée de la représentation à près de trois heures.

Les deux pièces furent créées simultanément, début octobre 1982, à Vaux-le-Pénil et jouées durant tout l’hiver.

20120925 162241

(de gauche à droite) Elisabeth Sarah, Didier Lauronse et moi-même, le 9 octobre 1982, lors de la création de "Joyeux anniversaire" par les Tréteaux de Vaux

Jean-Louis Loisy, qui avait mis en scène « l’Etrange voyageur » et qui travaillait également avec le Théâtre de l’Aube, était à la recherche d’une nouvelle création. Il avait bien aimé le côté fantastique de « l’Etrange voyageur » mais souhaitait une pièce plus importante, plus étoffée, avec des personnages plus typés.

Un jour, dans les coulisses d’un théâtre où nous jouions, j’ai découvert un tableau représentant la mort. A partir de là, mon imagination toujours féconde, m’a conduit à imaginer une pièce où un quidam allait jouer aux échecs sa vie et celle de ses proches contre la mort elle-même. Jean-Louis à qui je soumis mes premières idées, m’encouragea à poursuivre dans cette voie.

Et c’est ainsi que début 1983, le Théâtre de l’Aube créa « la Partie Fantastique » avec Jean-Louis Loisy lui-même, dans le rôle d’Hérode Tromal.

Fin 1983, j’ai rejoint les Tréteaux du Val de Seine, une autre compagnie théâtrale. J’y retrouvais Hugues-André Le Flem qui avait signé la mise en scène de « Joyeux anniversaire ». Je lui suggérais l’idée de remonter « la Partie Fantastique » ayant pris beaucoup de plaisir à l’écrire et regrettant de ne pas avoir pu participer à sa création. Comme il n’avait pas encore arrêté son choix, il me fut assez facile de le convaincre et c’est ainsi que ma pièce est restée à l’affiche durant deux saisons consécutives jusqu’à la fin du second trimestre 1984, si mes souvenirs sont bons.

Hugues-André y incarna un Hérode Tromal très différent de celui qu’avait créé Jean-Louis Loisy. A la truculence et la jovialité envahissante de la première saison,  son personnage faisait plus penser à un majordome  anglais, très stylé, très raide, avec beaucoup de retenue, mais qui parvenait à imposer sa volonté sans  la moindre difficulté. Il était bien plus proche du personnage que j’avais imaginé en écrivant la pièce.

20120925 162518

2 mai 1983, Le Théâtre de l'Aube créé "La partie fantastique", avec Jean-Louis Loisy (au centre sur la photo) dans le rôle de Hérode Tromal.

Près de vingt ans plus tard, au début des années 2000, le Milagro Théâtre en donna une toute autre interprétation. Le metteur en scène, Christophe Hurelle, avait jugé bon de placer l’action dans un milieu louche, avec trafic d’armes et de faux billets plutôt surprenant. Bien qu’ayant fait partie de la nouvelle distribution je n’ai pas aimé cette troisième version.

Mais l’aventure de cette pièce ne s’arrête pas à la scène. Au cours des années 1990, j’écrivis un premier roman : « Le secret du vieux Joseph » dans lequel l’un des personnages principaux, Liliane, comédienne de son état, s’apprête à interpréter Gretchen dans « la Partie fantastique ». La pièce elle-même, devenant l’un des ressorts de l’intrigue du roman.

Dans le milieu des années 1980, parallèlement à mes activités scéniques, j’animais une émission de radio hebdomadaire sur Radio France Melun, le dimanche, de douze à quatorze heures. Bien avant « Rires et Chansons », deux heures durant, je diffusais des sketches de grands humoristes confirmés et de plus petits, encore inconnus. Je ne me privais naturellement pas de la possibilité de passer à l’antenne mes propres sketches enregistrés lors des spectacles que je continuais à jouer très régulièrement.

 Sur la même antenne, à cette époque, le samedi soir, au cours d’une autre émission, étaient diffusées des petites pièces de théâtre d’une vingtaine de minutes. Tout effet visuel en était naturellement banni. Tout reposait sur le texte et son interprétation.

Je me suis donc mis à l’ouvrage pour proposer des œuvres répondant aux critères exigés. J’en ai écris une demi-douzaine dont « Une soirée comme une autre chez monsieur et madame Bof » ou « Les aventures du citoyen Petit Pois ».

Si « La soirée comme une autre… » est un pur délire, « Les aventures du citoyen Petit Pois » devaient faire partie d’un projet bien plus vaste constitué d’une succession de petites pièces, toutes en vers, traitant de faits de société, et regroupées sous un titre générique : « Les aventures de mon jardin potager ».  Au final, il n’y en eu qu’une seconde d’écrite : « les aventures de madame Raisin Sec », et la série s’arrêta là.

Les deux pièces publiées dans ce livre, « Une soirée comme une autre chez monsieur et madame Bof » ou « Les aventures du citoyen Petit Pois », ont l’une et l’autre fait l’objet d’une création radiophonique sur les ondes de Radio France Melun.

Voilà, vous savez presque tout, sur les pièces rassemblées dans cet ouvrage.

Comment et quand elles ont été écrites, jouées ou diffusées.

Maintenant, selon la formule consacrée, que le rideau s’ouvre.


Acheter La Partie fantastique et autres pièces

Publié dans La plume de la Cigogne

Commenter cet article

Jean-Charles 03/10/2012 13:03


J'attends avec impatience ton dernier livre que j'ai commandé il ya 3 jours. Il est en fabrication, m'a-t-on répondu !


 

Cigogne 04/10/2012 08:31



Tu aurais du me le dre. J'en ai un petit stock personnel d'avance. Sur le site, c'est vrai qu'ils les confectionnent à la demande. Et pour l'instant, il y a des demandes. Un démarrage prometteur.



cricri le cyclo 29/09/2012 21:03


Mazette. tu as vraiment de nombreuses cordes à ton arc... Bravo et respect...

Cigogne 30/09/2012 21:26



      



Jean-Charles 29/09/2012 10:23


Pour moi qui ne te connais que depuis peu, voici le moyen le plus radical pour découvrir l'homme de théâtre et l'écrivain qui se cachent derrière la tenue du cycliste que j'ai l'habitude de voir
dans les articles cyclo !


Es-tu de retour en Seine-et-Marne ? Je crois que l'Ariégeoise s'ennuie à rouler sans toi !!!

Cigogne 30/09/2012 21:24



Que veux-tu, il y a une autre vie après le vélo (à moins que ce ne soit avant...)


Comme tu as peut-être du le voir sur le blog de Lariégeoise, il ne va plus s'ennuyer, puisque nous avons repris nos sorties communes  



jp37 27/09/2012 12:34


"On se retrouve au salon ? "


Ça fait un peu loin

Cigogne 27/09/2012 17:25



Loin ? Pour un sportif comme toi ? Allons donc. 


Suite par MP



jp37 27/09/2012 07:56


Je vois que tu partages la même passion du théâtre avec JP. Je te souhaite un bon salon et une bonne vente pour ton livre.

Cigogne 27/09/2012 08:48



Eh oui, une autre passion commune avec Lariégeoise. Par contre, pour moi, ce fut plus qu'une passion puisque j'en ai quand même vécu durant plus de trente ans. 


On se retrouve au salon ?