Première sortie "club" de l'année

Publié le par Cigogne

2011-01-16 08-59-04 971 Gagny2011-01-16 08-59-20 137 Gagny2011-01-16 10-30-43 321 Tigeaux2011-01-16 10-53-10 798 MortcerfAujourd'hui il a fait beau. Très beau. Une occasion à ne pas manquer de sortir pour faire quelques kilomètres sur route. En plus, c'est dimance. Donc, sortie club.

9.00 heures. Nous sommes un certain nombre à avoir eu la même bonne idée. Devant le club nous nous retrouvons presque une dizaine, dont plusieurs nouveaux venus. Le petit noyau habituel est là. Manquent juste Monique et Michel qui sont dans leur résidence à Serre-Chevalier. Echange de voeux de bonne année et souhaits de nombreux kilomètres ensemble, puis nous prenons la route pour une bien belle première sortie en club.

 Au bas de la descente, quelques centaines de mètres plus loin, nous rencontrons un second groupe, tout aussi nombreux que nous, constitué par les costauds du club qui ont leur propre point de rendez-vous. Eh oui, au club de Gagny, c'est comme ça. 

Nous traversons Chelles et passons la base de loisirs de Vaires. A Gouvernes, à la faveur du long faux plat qui nous mène à Guermantes, le groupe s'étire. Toutefois les plus costauds effectuerons quelques tours de rond-point un peu plus loin en attendant que les moins rapides les rejoignent. Puis nous filons, à nouveau réunis, vers Jossigny. Mais cette unité n'est que de très courte durée. Elle s'éfiloche dans la petite côte du Moulin et finit par disparaître complètement en arrivant à Villeneuve-Saint-Denis. A partir de là, nous ne sommes plus que cinq. Ange, Dédé, Jean-Claude, Roland et moi. Qu'importe, il fait beau, il est encore tôt... A Villeneuve le Comte nous filons vers Tigeaux hisoire d'agrémenter quelque peu le parcours avec un peu de dénivelé.

Puis c'est la longue montée qui nous amène à Mortcerf. A la faveur d'un petit arrêt à un stop nous voyons passer, rapidement, le groupe des costauds. Nous tentons bien de les suivre, mais ils prennent vite quelques dizaines de mètres, puis quelques centaines et nous les reverrons, une dernière fois, à la faveur d'une longue ligne droite, avant d'atteindre La Houssaye.

A l'un des derniers feux rouges, nous sommes rejoints par quelques cyclistes de l'USMG qui, une fois n'est pas coutume, nous saluent et engagent la conversation. Ils ont déjà couvert près d'une centaine de kilomètres à plus de 28 de moyenne. Nous continuons tranquillement notre parcours et terminerons, les cinq ensemble, cette première sortie "club" de l'année : un circuit de 82,2 kilomètres (à mon arrivée chez moi) en 3:29 heures à la moyenne très raisonnable de 23.6 kms/h.

Par contre, est-ce très surprenant si je lui trouve un goût quelque peu amer et que je m'interroge à nouveau sur les avantages de l'appartenance à un club cyclotouriste ?

Commenter cet article

AmiralBibi 01/02/2011 20:56



Je vois que tu as le même problème que j'avais eu lorsque j'étais dans mon club à La Norville. Les costauds foncent et attendent les moins rapides en haut des côtés. Sauf qu'ils n'attendaient pas
que l'on récupère et hop encore une partie de chasse-patates.

Si tu veux rejoindre un club, n'hésite pas à venir à Velotrainer FFCT



mimi 27/01/2011 10:22



il va falloir que le club offre des rétroviseurs à tous ses adhérents. Qu'il y ait des groupes de niveau différents c'est normal,d'ailleurs le Réglement Intérieur du Club le prévoit, mais à fixer
au départ de la Rando (qui va avec qui),des sous-Club je ne suis pas d'accord. Je crois que si cette ambiance reigne encore cette année je roulerai en catimini.



Cigogne 27/01/2011 20:57



Je partage pleinement ton point de vue. D'ailleurs, si à cette heure je n'ai pas encore repris ma licence 2011, c'est que j'ai du mal à prendre ma décision : licence fédérale ou licence à un club
qui s'éloigne de plus en plus de l'image que je men fais ?


Quelle qu'elle soit, je ne manquerait pas de la commenter dans un très prochain article



lariegeoise 23/01/2011 07:48



Un capitaine de route, c'est la moindre des choses et en solo, je suis mon capitaine et je n'es pas obligé les états d'âme de chacun. Mais c'est vrai que rouler en groupe, c'est aussi intéressant
mais un groupe de même force, sinon on s'ennuit. De trop gros groupes, ce n'est jamais terrible mais cela permet de se couper du vent. Allez rouler jeunesse!



Claude 19/01/2011 20:39



Oui en effet Bernard, ce dimanche dernier lors
de notre sortie vélo, les
membres du club n'ont pas montré un grand sens de l'organisation et de la
solidarité. Le groupe du départ c'est très vite éparpillé et les premiers
n'ont pas été très attentifs au fait que de nombreux cyclistes ne suivaient
plus derrière. Je fais mon mia culpa car à Morcerf j'étais devant et c'est
seulement à la Houssaye que j'ai vu que vous n'étiez plus dans les roues
(jean claude, andré, ange, bernard et roland).

 Pour une meilleur organisation, je suggère la désignation d'un capitaine
de route par sortie, qu'en pensez vous ?



Cigogne 21/01/2011 22:14



 Pour une meilleur organisation, je suggère la désignation d'un capitaine
de route par sortie, qu'en pensez vous ?


 


Une excellente idée. D'ailleurs, quand Monique et Michel roulent avec nous, c'est généralement comme ça que les choses se passent. Et on attend toujours les cyclos qui roulent plus lentement,
même si, de temps en temps, certains plus en jambes, s'offrent une petite escapade. On part tous ensemble. On rentre tous ensemble



Fantomette 19/01/2011 19:17



Et bien dis donc, c'est drôle ça d'avoir deux points de RVs différents pour un même Club selon si on roule super vite ou non ! J'ai jamais entendu un truc pareil . 


Nous aussi avons plusieurs niveaux différents, mais nous ne retrouvons toujours tous ensemble à un seul endroit et faisons les groupes après.  Et en plus on aime bien voir les costauds et les moins costauds de toute manière.  Les affinités n'ont rien à voir avec les rythmes et les
performances de chacun.  En tout cas,  belle sortie pour ce dimanche-là.  Notre Président n'accepterait jamais ça.


C'est cette histoire de 2 points de RV qui te laisse un "goût amer" ?



Cigogne 21/01/2011 22:04



Normalement il n'y a qu'un seul point de rendez-vous. En fait, on est tombé sur le second tout à fait par hasard. Si nous étions partis deux minutes plus tard, les choses auraient été les mêmes,
mais comme on l'aurait ignoré, la sortie aurait eu une toute autre allure (et mon article aussi).


Mais cela ne change rien au fait qu'il semble évident que dans ce club il y en a qui souhaitent rouler entre eux - ce qui peut sembler comptéhensible - en évitant soigneusement de rencontrer les
autres cyclos - ce qui est pour le moins surprenant au sein d'un même club.