Rallye Pierre Bot de Drancy - Romainville était du petit lait

Publié le par Michel

Aujourd'hui a eu lieu le rallye Pierre Bot organisé par le club de Drancy. Hier soir, j'ai été à l'anniversaire d'un de nos enfants (un jeune de 45 ans). La fête s'étant quelque peu prolongée, je n'ai rejoint le confort douillet de mon lit que très tôt ce matin. Du coup, j'ai décidé de faire l'impasse sur cette randonnée - j'aurais bien d'autres occasions de rouler dans les jours qui viennent - , cinq heures de sommeil ne m'étant de loin pas suffisant pour envisager sereinement un parcours de 80 kilomètres.

Michel, qui lui, s'est rendu à Drancy, m'a donc proposé d'écrire le compte-rendu de sortie mémorable. Je vous le livre tel quel, sans y a voir changé la moindre virgule en le remerciant naturellement pour sa prose


A 07h00 nous étions 4 au RdV, Monique, Claude, Joseph et moi, Roland après quelques minutes d'attente ne s'est pas présenté. 13,500 Km pour retrouver notre point de départ que de la ville Gagny, Villemomble, Noisy-le-Sec, Bondy, Bobigny et Drancy. Ciel gris mais pas chargé donc potable au vélo d'autant que la température est douce 20°. nous prenons le départ au moment où arrivent Marie-Odile et Olivier JOY qui font le 100km, nous nous sommes inscrits sur le 75.

Après 14 km nous apercevons enfin de la verdure en sortant des zones d'habitations, c'est déjà le premier contrôle au pied de la bosse de Piscop, soit un total de 27 km de ville. Un petit encas et nous attaquons la première grosse difficulté à peine 2 km et en sous bois.....Quelques km de descente plus tard nous arrivons à Domont il faut être attentif au fléchage, les petites roses sont à peine visibles. Là le ciel devient noir et menaçant, à l'entrée de Bouffémont, les premières gouttes nous tombent dessus la tête, un arrêt pour enfiler l'imper (sauf Joseph qui n'avait rien prévu). On songe à faire demi-tour mais Joseph est parti devant; le déluge commence je récupère notre compagnon de route, au milieu du village dans une montée, bien à l'abri dans une grange, je reste avec lui le temps que l'averse faiblisse. La route s'est transformée en un petit torrent. la pluie se calme un peu, je décide de redescendre pour retrouver Monique à l'abri sous un parapluie qu'une jeune dame lui a prêté, inquiète par les aboiements de son chien. Claude est un peu plus loin abrité également. Le jeune couple, des motards aguerris il y a minimum 8 motos sous la grange plus deux sides, nous invitent à rentrer et nous offrent un café, qui après l'averse va nous réchauffer. Joseph est redescendu nous le stoppons au passage. Ce couple doit fêter leur premier anniversaire de mariage par un pique-nique avec des amis, manger dehors n'est pas gagné...

Après au moins 30 minutes de déluge, la pluie semble se calmer, nous décidons de faire marche arrière, nous n'avons que 36 km au compteur depuis Gagny, logiquement il en reste au moins 52 pour finir ce parcours. Comme nous ne sommes qu'à 9 km du contrôle passé et qui est aussi la jonction avec le parcours de 45, nous prenons la décision de ce choix qui, avec le fléchage, nous permettra de rentrer plus facilement à la base. Les sorties de Bouffémont et Domont se font en grimpette, puis ensuite plus facile la descente de Piscop. Nous retrouvons les titulaires du poste de ravitaillement bien trempés car il n'avait comme tout abri qu'un simple parasol....

Beaucoup de cyclos ont fait comme nous demi-tour mais n'ont peut être pas eu la même chance que nous de trouver de quoi s'abriter. Nous rentrons donc par le petit parcours, il faut faire attention aux flèches avec l'eau elles sont parfois peu visibles, nous occasionnons qq volte-face pour s'assurer du bon chemin à suivre. Après une dizaine de km en pleine nature nous retrouvons la circulation urbaine et très dense il est un peu plus de 11h00. A peu de distance de l'arrivée Claude perce de l'avant, je me charge "comme d'hab" de la réparation d'autant que ses démonte-pneus sont restés dans son deuxième vélo "en Bretagne" çà fait un peu loin pour aller les chercher.... J'ai 66 km au compteur au point d'arrivée, nous avons remporté la coupe du second Club (7 participants) Daniel étant ce septième mais pas vu à l'horizon ? As-t'il fait un direct comme dimanche dernier, seul lui le sait. Marie-Odile et Olivier ne sont pas encore arrivés, (ont-ils raccourci le parcours suite aux conditions atmosphériques)

Lorsqu'à 12h20 nous prenons le route vers Gagny, la galère dans la circulation s'accentue entre les sorties des marchés et des bars PMU, c'est bien la mauvaise heure pour faire du vélo en ville. A Bondy, Joseph nous fait rentrer par Le Raincy, la circulation est un peu moins chargée. Il est 13h10 lorsque je mets pied à terre devant mon portail avec 88 km au total, soit au moins 55 km d'agglomération, vitesse moyenne 19.9 et 555 m de dénivelée.

Commenter cet article

mauchant 09/06/2010 12:20



Salut Bernard,


Moi je me suis inscrit sur le 45 , j'ai roulé avec Montfermeil et avant le contrôle, nous avons pris la douche . Arrêt obligatoire , on voyait plus rien et nous nous sommes planqués
derrière des ifs. Pas top , on étaient tous bien humides, moi non plus j'avais pas pris l'imper ( la grosse pluie devait arrivée l'aprem !! ) . Le coupe vent n'est pas étanche .Tout le groupe a
fait 1/2 tour avec encore de la flotte , mais moins forte. Un tit peu froid le retour , le sandwich et la bière nous on fait du bien. Retour en vélo, 56 kms au total au lieu de 71.


Bof !!! il y aura des meilleurs jours !


A+



Cigogne 10/06/2010 11:20



Il y aura forcément de meilleurs jours. Finalement j'ai eu beaucoup de chance de ne pas pouvoir prendre le départ de cette randonnée.  






veloblan 07/06/2010 21:27



Et alors, c'est quoi ces cyclos qui font demi tour pour 2 gouttes d'eau?


Des tafioles? non, je l'ai pas dit



Cigogne 07/06/2010 21:32



Je ne sais pas, je n'y étais pas.


Par contre, je te trouves assez gonflé de parler de deux gouttes d'eau quand on sait ce qui est tombé. N'oublies pas que je suis également sur VT et que je lis tes posts