Une sortie bien contrariée

Publié le par Cigogne

Aujourd'hui le soleil est de retour. Après un week-end plutôt maussade... il ne faut surtout pas rater l'occasion de sortir le vélo. 

13.15, c'est parti. Il y a un peu de vent, comme bien souvent et il ne fait pas très chaud. Du coup, dès la base de loisirs de Vaires passée, pour me réchauffer quelque peu, je décide de commencer par me hisser jusqu'au haut de Torcy. Je file ensuite sur Pontcarré, puis c'est la longue ligne droite dans le bois, face au vent. A droite, direction Tournan, puis Liverdy. Et là... après le passage au-dessus de la nationale 4, surprise. la route est gravillonnée sur toute la largeur. Pas question de passer par là.

20120605 145001

Je rebrousse donc chemin, et file par une voie parallèle à la nationale. Je connais suffisamment le coin pour savoir comment rejoindre Liverdy par ailleurs. Sauf que, en arrivant à Châtres...

20120605 150511Ils m'en veulent ou quoi ? Bon, si je ne peux pas passer par Liverdy, je vais continuer sur Chaumes et rejoindrais Fontenay-Trésigny par ailleurs. 

Après Marles-en-Brie, je marque une petite pause pour permettre à mon vélo de se reposer un peu. Il l'a bien mérité. 

20120605 154947

Me reste encore environ 35 kilomètres à faire, avec la montée de Tigeaux. Sauf que, en arrivant à Mortcerf...

20120605 160320

Eh oui. Décidément. C'est vrai qu'on dit "jamais deux sans trois". Cette fois, pas question de me dévier. Je descends du vélo et passe la portion en travaux, à pieds et reprends ma route vers Tigeaux. 

Les deux kilomètres de montée, puis retour rapide car je bénéficie d'un vent favorable. Je finis mon parcours sans autre déviation. Ouf. J'aurais réussi à boucler mes 97 kilomètres en 3.54 heures. Et comble de chance (si, si) les premières gouttes se mettent à tomber au moment précis où j'arrive chez moi.

120605

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Lors de ma dernière sortie (mardi), en traversant un village, "route barrée" ! Je tente quand même le coup, et bien m'en a pris car 100 mètres plus loin, c'est une signalisation de circulation
alternée avec feux qui m'attendait...
Répondre
C


La dernière zone de travaux ne m'a pas posé de problème particulier. Je suis descendu de vélo et suis passé à pieds. On a d'ailleurs fait de même, lors de la sortie d'hier, lors des travaux à
l'entrée de Pontacrré. Sauf que là, le chef de travaux (je pense que c'est lui) nous a dit" qu'une route barrée, l'est aussi pour les cyclistes !" Il n'avait peut-être pas remarqué que nous
passions à pieds. 



J

Bonjour Cigogne !


Me revoilà : j'ai été privé de liaison ordi pour cause de .....haute montagne ! Je te raconterai. Je suis rentré il y a 1h et je prends connaissance à l'instant de ta sortie pour le moins
contrariée !!! Ils ont de l'humour tes potes ! Ca ne t'a pas empêché de frôler les 100km : quel vétéran tu fais !!! Des jeunes seraient rentrés vite fait dans leurs pantoufles !


 
Répondre
C


    



P

Je ne sais pas à quoi ça ressemble il n'y en a pas par chez nous. Ici on prend soin de nos vieux, on a des panneaux de ce genre (traduit en français ça donne : "Attention ! Vieux en liberté")



Répondre
C


Pas encore vu de panneau semblable. Mais j'ouvrirai l'oeil dorénavant  



S

Il y'a des jours comme ça... mais vaut mieux les quelques détours que la pluie sur la tête non? ;-)
Répondre
C


Oh, c'est sûr. la pluie est la seule chose qui m'arrête vraiment et m'incite à rester sagement chez moi. Autrement, qu'il fasse froid, qu'il y ait du vent, ou que le ciel soit simplement couvert,
quand je peux sortir... je sors. 



P

Tant que tu ne tombes sur un panneau marqué "Interdit aux vieux" tout va bien
Répondre
C


A quoi ça ressemble ? Je n'en ai jamais vu. Enfin pas jusqu'à présent