Une sortie dentiste qui fait mal

Publié le par Cigogne

Sortie solitaire 19-05-2011, Altitude - DistanceAujourd'hui j'avais décidé de me livrer à une activité assez fatiguante, mais qui me fait toujours grand plaisir (et c'est bien là l'essentiel, non ?) : cumuler un dénivelé maximum en un minimum de kilomètres. Le fameux théorème de Cricri, pour les connaisseurs.

Pour ce faire, une seule solution, dans mon coin : une sortie dentiste, une montée d'environ un kilomètre tous les cinq. Monter le ball-trapp à Courtry, faire trois kilomètres sur la route stratégique, descendre vers Coubron, faire demi-tour et effectuer le parcours en sens inverse. A défaut d'être variée, c'est une sortie qui fait indiscutablement travailler les cuisses et donne un profil dentiste qui m'amuse toujours autant.

Seulement voilà, tout à mon amusement, je n'ai pas pris garde à la voiture qui me précédait et qui s'est normalement arrêtée au rond-point en haut de la montée de Coubron. Comme j'avais les main en haut du guidon, le temps de réagir d'attraper les poignées de freins et j'ai été percuter son pare-choc arrière. Comme je ne roulais pas très vite à ce moment là, la chute n'a pas été bien grave. C'est du moins ce que je pensais. J'avais bien une cuisse qui me faisait un peu souffrir et une plaie au niveau d'une cheville. Mais rien de suffisament important pour m'empêcher de poursuivre mon petit enchaînement de côtes. Le vélo, lui, ne semblait pas avoir souffert. J'ai recentré les freins et suis donc reparti.

Je file sur la route stratégique, descend sur Courtry, remonte le ball-trapp, refais ma petite longueur de route stratégique et redescend en direction de Coubron. Là, je sens un flottement dans la direction et une souplesse inhabituelle au niveau du guidon. Je m'arrête et découvre l'étendue des dégats.

2011-05-19 17-30-16 8752011-05-19 17-29-39 378Tout l'avant du haut de la fourche est éclaté. Le carbonne c'est beau, c'est léger, mais qu'est-ce que c'est fragile. Du coup, demi-tour immédiat, retour à la maison sans achever mon petit périple (l'idée était d'atteindre un dénivelé de mille mètres).

Je finis malgré tout avec 800 mètres de dénivelé pour 90 kilomètres. Pas trop mal, si je peux dire. Par contre, j'ai une cuisse dont la taille fait penser à celles de Florian Rousseau et ne sais pas encore si je pourrais continuer à profiter du beau soleil qui innonde la région depuis un temps certain. On verra ça demain matin. 

Commenter cet article

lariegeoise 24/05/2011 06:27



Alors tu ne nous encore pas donné des nouvelles de ton Time. Tu ne négliges maintenant!



Cigogne 25/05/2011 16:44



Aucune négligeance. Le vélo est chez mon vélociste et j'attends le passage de l'expert mandaté par l'assurance. Vraisemblablement la semaine prochaine. Après, il faudra monter le nouveau cadre.
Mais je ferais un article à ce sujet, quand j'en saurais plus. En attendant, je continue à rouler avec mon mulet. Je devrais même m'offrir un nouveau record kilométrique mensuel.



lariegeoise 22/05/2011 14:58



Alors ce bike , où en es sa vie? Tu as fait une déclaration à ton assurance? Bon moi ce matin chute à l'arrivée. Impossible de déclipter. Ah les anciens! résultat : vernis du genou gauche abimé!
Mais bike , rien! Ouf!



Cigogne 23/05/2011 11:26



Bon moi ce matin chute à l'arrivée. Impossible de déclipter.


Vive les anciennes pédales à courroies



Veloblan 20/05/2011 22:03



C'est pas une honte, un si beau vélo heureusement le bonhomme a pas de dégats



Cigogne 23/05/2011 11:24



Tout à fait d'accord avec toi. Une véritable honte. J'envisage de remettre des petites roues à l'arrière pour les prochaines sorties



mimi 20/05/2011 17:30



Oui, j'ai bien vu les dégâts du vélo pour moi le cadre est irréparable, reste à faire une déclaration d'accident rapidement dans les 48 heures pour le remboursement intégral.


Bon courage pour la suite.



Cigogne 23/05/2011 11:23



Courage pour la suite ? Pas de problème. Suis sorti vendredi après-midi avec Jean-Claude et hier matin j'étais à Rozay en Brie pour leur randonnée. Et pis demain matin, même, p'têt avec toi. On
change de monture et on continue



Lorand 20/05/2011 15:46



 Quelle aventure. J'espère que tout va bien pour toi.


Le vélo a l'air sérieusement touché, ça se répare de tels dégâts et sans courir de risques par la suite ?



Cigogne 23/05/2011 11:22



Selon toute vraisemblance, on va s'acheminer vers un nouveau cadre. Solution la plus sage. Mais c'est mon vélociste qui décideras