Versailles-Chambord 2012

Publié le par Cigogne

20120915 062845Ce n'est pas la grande foule, samedi matin, à 6.30 heures quand s'ouvre l'enregistrement des inscriptions pour Versailles-Chambord à quelques dizaines de mètres du château de Versailles. Nous serons 624 à nous lancer sur cet ultime 200 km de l'année. Il fait encore nuit et le thermomètre n'indique que 9 degrés. Glagla. 

Fort heureusement, le début du parcours comprend un nombre non négligeable de bosses qui devraient nous réchauffer. En fait, nous allons traverser la vallée de Chevreuse, bien connue pour ses nombreuses côtes. Par contre, alors que je pensais que nous rejoindrions un terrain plus plat aux alentours du kilomètre 40, il me faudra patienter jusqu'au 80e kilomètres pour pouvoir souffler un peu. Sur les 1032 mètres de D+ de la randonnée, près de 800 se graviront avant d'atteindre le point de contrôle de midi.

Sortie collective 15-09-2012, AltitudeLe départ est quelque peu laborieux. Les flèches sont assez petites et dans les rues sans éclairage, qui nous mènent sur le haut de Buc, elles sont difficiles à apercevoir.  Fort heureusement le jour ne tarde guère à poindre. Mais la température reste basse et les descentes, rafraichissantes, crispent les muscles et la progression est assez laborieuse.

20120915_092135.jpgAprès une heure quarante-cinq de route, nous arrivons au premier point de contrôle, à Châlo-Saint-Mars, qui est d'autant plus apprécié qu'on nous y propose des viennoiseries chaudes (savoureuses) accompagnées de café, thé ou chocolat. 

P9150008Quelques belles côtes plus tard, nous débouchons enfin dans la Beauce et ses longues lignes droites et plates à travers champs et bois. Fort heureusement il n'y a pas de vent et les kilomètres sont vite avalés.

20120915 105655Dans plusieurs villages, de sympathiques spectateurs muets nous regardent passer. Nous continuons notre progression en direction du sud et arriverons, peu après 11.00 heures à Chilleurs-aux-Bois, où nous est servi le repas de midi. Sous un splendide soleil, c'est un pic-nique dans un splendide parc ombragé. 

20120915_113859.jpgPuis, comme il fait vraiment chaud maintenant, les manchettes et maillots longs sont abandonnés...

20120915 120210Peu après le repas, nous passerons à côté du château de Chamerolles, une splendide construction de la Renaissance, avec un pont-levis, qui justifie pleinement un petit arrêt supplémentaire pour y faire quelques photos.

20120915 121856Peu après Courcy-aux Loges, en pleine forêt d'Orléans, se situe l'épisode le plus pénible de la randonnée. La DDE a refait le revêtement de la chaussée. En clair, ils ont recouvert cette dernière d'une généreuse couche de gravillons. Et vue l'épaisseur de la couche répandue, il est évident qu'ils ont bénéficié d'une subvention très importante pour effectuer le travail.20120915 124325Je n'arrive plus à avancer. Même à une allure réduite au maximum, je ne suis pas à l'aise. Seule solution : mettre pied à terre et poursuivre ma route à pieds. Plus de quatre kilomètres à pousser le vélo, sur le bas côté. Trente longues minutes qui n'ont rien de plaisantes. Fort heureusement, mes compagnons de routes, très patients, m'ont attendus. Jean-Claude faisait des tours du rond-point suivant et Bernard en a profité pour faire une petite sieste.

DSCN2641Puis nous reprendrons notre progression et passerons la Loire à Jargeau et avant d'arriver, peu après, au dernier point de ravitaillement, à Saint-Cyr-en-Val.

20120915 144602Encore deux heures d'efforts et nous arriverons au terme de notre périple et pourrons enfin immortaliser cette journée par quelques clichés bien plaisants.

20120915 17234620120915 172543Nous aurons réussi un joli doublé en enchaînant deux 200 kilomètres en deux semaines. L'an prochain, si nous voulons faire mieux, nous n'avons qu'une seule solution : enchaîner trois randonnées de ce genre.  

Commenter cet article

Salle de Forme Paris 26/09/2012 11:37


Belle course, cela est une belle aventure avec faux plat et pente. Les clichés sont vraiment sympas... cela donne envie d'y être ;-)

Jean-Charles 25/09/2013 10:57

En cliquant sur le lien que tu as mis sur un commentaire de mon article dans Levallois-Honfleur 2013, je croyais que tu avais déjà écrit la version 2013 ! Mais ça nous donne une idée précise de ce qui nous attend l'an prochain si, comme le suggère mon ami Rodrigue, nous nous inscrivons aux deux "randonnées". D'ici là, les bosses n'auront peut-être pas disparu mais les gravillon sans doute !!!!!

Cigogne 27/09/2012 08:47



Ce fut un réel plaisir que de découvrir ce parcours (même si...). Avec JC, on compte bine le refaire l'an prochain  



cricri le cyclo 23/09/2012 22:34


la moyenne par sortie va être élevée ce mois ci. Chapeau

Cigogne 25/09/2012 16:14



Sans atteindre tes moyennes - j'aurais du mal - je pense effectivement que ce mois, avec mes deux 200, et les quelques 100, je devrais avoir une moyenne par sortie très honorable
 



Bruno 19/09/2012 22:55


Attention si tu veux faire paris brest paris c'est dans 3 ans et pas dans 4 ans.


Ca serait ballot d'arriver sur la ligne de départ avec un an de retard


Mais tu devrais tout de même essayer un 400 voire un 300 à la rigueur

Cigogne 20/09/2012 17:49



Les 300 et 400 nécessitent de rouler de nuit. Même si ce n'est que partiellement. C'est un exercice auquel je ne me suis pas encore livré, et qui, à vrai dire, ne me tente pas trop. Par contre,
enchaîner les 200...  



Jean-Charles 19/09/2012 08:55


Je te croyais avec l'Ariégeoise à cette heure !!! Il vient de me répondre que tu roules plutôt l'APM ! C'est mieux aussi pour moi, surtout maintenant qu'il fait plus frais ! Alors, bonne sortie à
vous deux !

Jean-Charles 19/09/2012 08:38


4km à pied ! Je peux être phylosophe à mes heures, mais là, ce serait trop ! J'aime ton dernier commentaire : "Tip-Top" ! Sais-tu que c'est une marque de rustines ?!!!


Finalement tu n'as pas eu à subir de crevaison ?! Ton copain a dû avoir le tourni, lui, à faire le tour d'un rond point en t'attendant ! Bref, tu as tout de même fait une sacrée belle sortie.

Cigogne 19/09/2012 08:49



Pas de crevaison, non. Faut dire que j'ai monté des pneus neufs juste avant Levvalois-Honfleur. 


Me souviens fort bien des rustines "Tip-Top". Je ne sais même pas s'il ne m'en reste pas une pochette quelque part.


Quant aux deux compagnons de route... c'est vrai qu'ils ont été d'une patience à m'attendre. Grand merci à eux deux