Les Vallées seine-et marnaises 2013

Publié le par Cigogne

Les Vallées seine-et marnaises 2013

Depuis le tour de l'Essonne, il y a plus d'un mois déjà, je n'avais pas eu l'occasion de participer à une randonnée, essentiellement pour raisons météorologiques. Depuis début juin les sorties, plus longues et plus nombreuses, s'enchaînent. Mais c'est avec un plaisir indéniable que je me suis rendu à Pontault-Combault pour participer, hier, aux Vallées seine et marnaises.

Le temps annoncé était beau et je me devais de prendre une revanche sur l'édition 2012 durant laquelle, avec un groupe de cyclos, nous avions tourné en rond, cherchant un fléchage défectueux avant de finir par tracer notre propre retour jusqu'à l'arrivée.

Cette fois, rien à dire. Le fléchage était impeccable et de surcroît, des cartes avaient été mises à disposition des participants dans la salle d'inscription réduisant à néant, les risques d'erreur. Que du bonheur.

Comme mon désir d'essayer, cette année, d'engranger un maximum de longues sorties, je me suis naturellement inscris sur le parcours de 150 kilomètres et vers 6.30 heures (oui, Lariégeoise, tu as bien lu), ai pris la route en compagnie de deux autres cylcos aux maillots indéfinis.

L'interminable platitude de la campagne traversée, m’interpelle sur l'intitulée de la randonnée. Où sont-elles, ces vallées seine-et-marnaises ?
L'interminable platitude de la campagne traversée, m’interpelle sur l'intitulée de la randonnée. Où sont-elles, ces vallées seine-et-marnaises ?

L'interminable platitude de la campagne traversée, m’interpelle sur l'intitulée de la randonnée. Où sont-elles, ces vallées seine-et-marnaises ?

Durant des dizaines de kilomètres, nous nous sommes promenés sur de longues lignes droites démoralisantes, souvent balayées par un petit vent frisquet défavorable.

Durant des dizaines de kilomètres, nous nous sommes promenés sur de longues lignes droites démoralisantes, souvent balayées par un petit vent frisquet défavorable.

Et puis, malheureusement, qui dit routes de campagne sous-entend aussi routes pas toujours très bien entretenues. La prudence était de mise...

Et puis, malheureusement, qui dit routes de campagne sous-entend aussi routes pas toujours très bien entretenues. La prudence était de mise...

Mais la randonnée fut des plus agréable et c'est avec grand plaisir que j'ai bouclé ce parcours de 153 kilomètres en guère plus de 6 heures. Il est vrai que le D+ n'était que de 563 mètres. Dans quinze jours, lors du Brevet de la montagne de Reims, ce sera une autre affaire...

Mais la randonnée fut des plus agréable et c'est avec grand plaisir que j'ai bouclé ce parcours de 153 kilomètres en guère plus de 6 heures. Il est vrai que le D+ n'était que de 563 mètres. Dans quinze jours, lors du Brevet de la montagne de Reims, ce sera une autre affaire...

Les Vallées seine-et marnaises 2013

Commenter cet article

veloblan 26/06/2013 20:11

Va falloir que tu viennes en Auvergne faire un peu de dénivelé, hein?

Cigogne 27/06/2013 09:06

Un jour peut-être. Rien n'est impossible. Maintenant j'ai aussi mon Alsace natale...

ROBLIN Michel 18/06/2013 21:47

Salut Bernard,
Je suis un peu à la bourre pour mettre un commentaire, comme tu le dis ton objectif est d'aligner de longues sortie, et bien en voilà une de plus.;)

Cigogne 21/06/2013 11:14

Et, si dame météo le permet (nous sommes quand même en été, maintenant, que diable), une autre longue distance (avec du D+ celle-là) d'ici une dizaine de jours

lariegeoise 18/06/2013 11:18

pas moyen d'accéder à ton commentaire! Brrrrrrr...........

lariegeoise 18/06/2013 11:51

Ouf! Exact, j'ai pu accéder à tes multiples commentaires.
Je remonte quinze jours à la fin du mois après l'Ariégeoise pour quinze et je redescendrai très vite pour retrouver mes montagnes quinze jours plus tard. Alors j'en profite pour découvrir d'autres lieux. Bosselés bien sûr!

Cigogne 18/06/2013 11:40

Il a effectivement eu un blocage temporaire, pour une raison que j'ignore, d'accès aux commentaires. Je n'ai d'ailleurs pas pu poster mes réponses. mais tout est rentré dans l'ordre à présent. Bonnes lectures et bons commentaires, à nouveau...

Jean-Charles 17/06/2013 21:10

Encore une longue distance mais, sur un tel parcours, tu as sans doute trouvé quelques bosses ?!
C'est un bon échauffement pour la montagne de Reims que je ne ferai pas encore cette année : Espagne fin juin ! Tu feras sans doute la plus longue, de 147km ?!!!

Cigogne 18/06/2013 11:34

Encore une belle distance, effectivement. C'est le fil rouge que je me suis fixé cette année. Ce sera encore le cas dans une dizaine de jours, sur la montagne de Reims où je compte bien faire le grand parcours (comme chaque année, enfin presque...)

lariegeoise 17/06/2013 14:38

Alors respect mon cher Cigogne pour l'heure mais cette platitude de parcours je comprends ton peu d'enthousiasme, facilement car c'est un circuit que je connais bien et les bosses ne sont pas là, je pense que tu devais t'en douter. Mais tu as fait un bon chrono. Pour sûr qu'à Reims ce sera différent. J'en sais quelque chose, ayant bien terminé mon 250kms à seulement 23,8kms/h de moyenne pour 2260m de dénivelé. Mais tu as eu le soleil donc tu as pu déplier tes ailes. Vivement la prochaine mais les orages sont presque là. Alors....

Cigogne 18/06/2013 11:32

Eh oui, Lariégeoise, les parcours se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Tu dois en savoir quelque chose, dans tes chères montagnes. Tu verras, quand à l'automne, tu seras de retour en RP, toi aussi tu trouverez nos bosses traditionnelles bien plates...