Sorties estivales

Publié le par Cigogne

Sorties estivales

Avec le retour du soleil, le désir de substituer des kilomètres réels, sur route, aux kilomètres fictifs, en salle, est bien naturel. Je ne me suis donc pas fait prier longtemps pour dépoussiérer mon Time et partir à l'aventure, en sa compagnie, dès le milieu de la semaine.

Le départ a d'ailleurs été tellement précipité, que dans ma hâte, le bidon de boisson est resté sur la table de la terrasse. J'ai donc effectué cette première sortie estivale en traçant un parcours comprenant des fontaines et cimetières où j'étais certain de pouvoir boire quelque peu. Hélas, les premières ne sont plus très nombreuses et les seconds n'ont pas toujours un point d'eau où il est aisé de se désaltérer sans récipient.

Cette première sortie d'une centaine de kilomètres s'étant bien passée, j'ai donc décidé de doubler la mise et d'enchaîner avec une seconde, dès le lendemain. Par précaution, j'ai immédiatement mis le bidon à sa place, la culture d'e l'oubli n'étant pas absolument nécessaire. D'autant que, continuant à rouler les après-midi, je savais que j'allais devoir affronter de fortes chaleurs.

Bien qu'ayant opté pour un parcours essentiellement boisé, après une cinquantaine de kilomètres, le thermomètre atteignant les 41°, le goudron commençant à fondre sur les routes restées au soleil, je décidais d'écourter ma sortie et de rentrer sagement à la maison. Comme de surcroît, avec l'ami Jean-Claude, il était entendu que le lendemain nous irions traîner nos roues jusqu'à Chantilly, cette décision a été prise sans le moindre regret.

Sorties estivales
Sorties estivales

Vendredi. 7.00 heures. Départ direction Chantilly pour une boucle de 140 kilomètres. Il n'y a presque pas de vent et la température est clémente.

Mise à part une petite erreur de parcours dans Fosses, où nous avons zappé le panneau indiquant la direction de La Chapelle-en Serval, la première partie de la sortie s'est fort bien passée. Lors de l'inévitable pause photos devant le château de Chantilly, les compteurs indiquaient une vitesse moyenne supérieure à 24 km/h.

C'est ensuite que les choses se sont quelques peu gâtées. D'abord il y a eu un petit vent défavorable qui s'est mis en tête de nous ralentir. Ensuite, bien que roulant le matin, nous avons suivi l'évolution de la température avec quelque inquiétude. Vers midi le thermomètre du compteur flirtait avec les 40°. Et naturellement... pas le moindre point d'eau en vue pour pouvoir remplir nos bidons.

L'évolution de la température lors de la sortie de Chantilly

L'évolution de la température lors de la sortie de Chantilly

Ce n'est qu'en arrivant à Othis, que nous pourrons enfin faire le plein d'eau et nous désaltérer.

A noter d'ailleurs, pour les cyclos qui se trouveraient dans une situation similaire à la notre, qu'à l'entrée de la localité (en venant de Ver-sur-Launette) l y a deux cimetières côte-à-côte. Le premier, est dépourvu de point d'eau. C'est dans le second vingt mètres plus loin, qu'il est possible de se ravitailler.

Malgré cela, je terminerai cette sortie à la peine, exténué, encouragé par mon compagnon de route qui aura effectué la quasi totalité du trajet sur le grand plateau.

Mais, comme la grande majorité des cyclos, une fois rentré chez, moi, rassasié, après une bonne sieste réparatrice, je ne retiendrai qu'une image de cette sortie :

Sorties estivales
Sorties estivales

Samedi, repos. Bien mérité. J'ai quand même cumulé plus de 310 kilomètres en 3 jours consécutifs. En plus, j'ai prévu, comme l'a fait Lariégeoise il y a quelque temps, d'effectuer, dimanche matin, une large boucle seine-et-marnaise, incluant les châteaux de Vaux-le-Viconte et de Blandy-les-Tours - les deux étant distants d'une dizaine de kilomètres.

Ce matin, quelques minutes avant 7 heures, j'ai donc pris une nouvelle fois la route, pour l'ultime sortie de la semaine, en direction de Melun. Il fait assez frais (moins de 20°) et le vent ne se fait pas sentir. Les jambes sont reposées et tournent très bien, sans le moindre effort. J'arrive à Vaux-le-Vicomte peu après 9.30 heures.

Sorties estivales
Sorties estivales

La photo souvenir pour immortaliser cette première (pour moi), et je repars en direction de Blandy-les-Tours.

Par chance, j'accroche un groupe de cyclos de Mandres, qui vont dans la même direction que moi et roulent au même rythme. Que du bonheur.

Une vingtaine de minutes plus tard, nous passons sous les imposantes tours du château médiéval.

Sorties estivales

Nous continuons ensemble jusqu'à Chaumes où ils bifurquent à gauche alors que je décide de prolonger quelque peu la sortie en allant jusqu'à Pézarches, avec pour intention de rentrer par Hautefeuille puis Tigeaux.

Sorties estivales

A Courtesoupe, je ne peux résister à ce clin d'oeil administratif et décide de marquer une pause, histoire de me restaurer quelque peu. Il me reste encore une quarantaine de kilomètres à couvrir pour terminer mon périple.

Bien qu'étant un peu plus longue que celle de vendredi, je termine ma sortie en 30 minutes de moins, et sans éprouver la moindre fatigue excessive.

Au final, cette semaine, je totalise 463 kilomètres sur route en 4 sorties et ai, une fois encore, engrangé plein de belles images et de souvenirs des plus agréables.

Le vélo ? Que du bonheur...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joseph 05/08/2013 11:25

Encore une belle semaine à ton actif. Sympa ton indication sur le point d'eau d'Othis. En été, c'est une bonne chose de savoir où on peut en trouver. En attendant, tu continues tes belles ballades et nous gratifie de belles photos. Continue comme ça

Cigogne 07/08/2013 08:58

Ah, la quête des points d'eau. L'une des grandes préoccupations, quand la canicule règne sur la sortie. Et c'est bien vrai que les fontaines se font de plus en plus rares. heureusement qu'il restent les cimetières

jean-charles 05/08/2013 10:59

Qu'est-il devenu ?.....Rien de grave, Cigogne, je te rassure (comme je rassure en même temps l'Ariégeoise à qui je n'ai pas donnnécsigne de vie depuis plus d'un mois), tout va pour le mieux. J'étais seulement parti d'une part en vacances, puis pour mon périple annuel en Allemagne. D'ailleurs, j'ai un retard considérable d'articles car, au retour de mon escapade sur les cols alpins, je n'ai raconté que mon ascension du Col de La Colombière. Avaient suivi le Col des Aravis puis le Col de Bassachaux en Haute-Savoie, du côté de Châtel.
Pour en venir à cette semaine extraordinaire que tu viens de vivre complètement à vélo, je trouve que tu as eu une sacrée motivation pour faire d' aussi longues sorties successives dans une région que tu connais comme ta poche ! Je ferais bien de prendre exemple car je suis en retard de 1000km sur mes années précédentes ! J'ai observé également que tu t'es adapté (peut-être temporairement...) aux horaires de l'Ardéchoise qui a dû se dire "Nom d'une pipe, il part aux aurores quand je ne suis pas là !!!".
Nos inscriptions à Levallois Honfleur sont en cours. N'auraient-ils pas de problèmes sur le site : nous n'arrivons pas à nous inscrire et à consulter la liste des participants.

Cigogne 07/08/2013 08:57

A très bientôt sur Levallois-Honfleur... bien que nous ne soyons pas encore inscrit. Après quoi... faudra mettre des cierges pour espérer une belle journée...

lariegeoise 05/08/2013 01:58

La vie de chateau n'empêche pas le besoin de boire. Pffffffffff......Pas sérieux mais tu as fait de belles sorties.....la matin! Quand même! Bravo et bonne route. A suivre............

Cigogne 07/08/2013 08:56

Deux sorties le matin, effectivement. Les plus longues. Mais je continue à sortir l'AM, les autres jours. Faut vraiment que ce soit des occasions particulières.

jp37 04/08/2013 20:26

463km dans la semaine, je t'envie, mais malheureusement le boulot ne me laisse pas de temps pour rouler en semaine.Tes randos sont supers, avec des parcours riches en monuments. J'ai connu le problème du bidon oublié lors de ma première sortie dans les Pyrénées, cela m'a valu quelques contractures dans les jambes.

Cigogne 07/08/2013 08:55

C'est l’avantage d'être à la retraite. On dispose de plus de temps pour aller rouler. demande à Veloblan...
Quant à l'oubli du bidon, je crois que tout le monde à connu ça, un jour...

Richard36 04/08/2013 17:23

Une belle semaine. Comme je suppose que tu as aussi fait de la salle... Bravo. Et surtout belle leçon que celle que tu tires de la sortie de Chantilly. C'est vrai qu'un cyclo ne garde en souvenir que les bons moments et oublie les autres. Bonne continuation

Cigogne 07/08/2013 08:53

Je pédale effectivement en salle, les jours où il ne fait pas beau. Mais cela ne mérite ni article, ni, à plus forte raison, de photos...