Premières sorties de l'année

Publié le par Cigogne

2011-01-03 15-48-01 256 Guérard2011-01-03 15-46-12 193 GuérardDame Météo nous ayant offert quelques journées de répit dans les intempéries de toutes sortes qui sont tombées ces dernières semaines, il fallait en profiter. D'autant que la trève va être de courte durée.

Hier matin donc, après un bref échange de SMS avec Jean-Claude il est convenu de nous retrouver à 13.30 devant le local du club. Entre-temps j'ai également finalisé un second rendez-vous, une heure plus tard, à Jossigny, avec Lariégeoise, membre, tout comme moi, du forum de VeloTrainer (http://www.velotrainer.net/) et que je vais rencontrer pour la première fois. Pour compléter notre petite équipe de givrés de la petite reine, Roland se joint à notre sortie.

Et c'est parti. Après une mise en jambe d'une vingtaine de kilomètres, nous arrivons à Jossigny où nous retrouvons Lariégoise. Nous filons ensuite jusqu'à Tigeaux. Objectif : faire quelques bosses. Nous commençons par nous hisser jusqu'à Monthérand. Un plongeon sur Guérard pour y effectuer une belle boucle, passant à gauche dès l'entrée de la localité pour une belle montée de plus de 3 kilomètres. Nous passons ensuite La Celle-sur-Morin et revenons à Guérard pour remonter vers Monthérand. Une belle succession de côtes qui s'achèvera par celle de Tigeaux puis le petit coup de cul constitué par la côte du Moulin. A Jossigny c'est la fin de la course pour Lariégeoise, mais pour nous, il reste une vingtaine de kilomètres à parcourir. Et c'est avec la nuit que nous rentrons de cette longue sortie - un beau parcours de fin de printemps - à Gagny.

Au final, nous aurons couvert un peu plus de 86 kilomètres en 3.46 heures (moyenne de 22.8 kms/h) avec un premier dénivelé non négligeable.

110103

Aujourd'hui, la trève météorologique se poursuivant, je décide, seul cette fois-ci de prolonger cette première sortie par une seconde, plus courte (56.8 kms), mais également avec un dénivelé assez respectable (441 mètres) en enchaînant les côtes de Coubron, Villevaudé, un petit détour par la côte de la Violette, puis celle au centre de Montjay-la-Tour et final par le ball-trapp.

J'en ai également profité pour aller voir à quoi ressemble la côte de Gibbs, fermée à la circulation depuis de très longs mois. Et là, bonne surprise : elle est en travaux. D'ici quelques mois nous devrions à nouveau pouvoir quitter Annet par cette "gentille" petite côte. Youpi, youpi. D'ici là, si j'en crois les bulletins météo de la soirée, je vais effectuer quelques séances en salle ces jours prochains.

2011-01-04 15-09-22 172 Annet-sur-MarneLe haut de la côte de Gibbs à Annet-sur-Marne. Habituellement une succession de trous dans un revêtement lèpreux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-pierre dit lariegeoise 05/01/2011 23:15



Comme je n'avais pas fait le rapprochement avec les autres prénoms, effectivement en y regardant bien, tu as raison. Ce sera avec plaisir de faire grossir le groupe. Et en plus tu as parlé de
vacances! mais cette rencontre c'est à renouveler le plus tôt possible. Ce matin, seul, j'ai senti la différence surtout quand il y a du vent. et rouler en groupe stimule chacun. Et puis rassure
toi je ne suis pas un champion de grimpeur. Et pour toi, le jour où tu auras vaincu ta peur en descente, je pense que tu réaliseras des performances. Et pour la moyenne que nous avons faite,
tient-elle compte des nombreux arrêts. Et vive le bike!



Cigogne 06/01/2011 21:15



Bigre, ce n'est plus un commentaire, c'est carrément un article.


Bien d'accord avec toi quant à tes impressions sur les sorties en groupe. C'est d'ailleurs l'un des avantages du club (je reviendrais là-dessus dans un prochain article). D'accord aussi avec toi
sur la nécessité de surmonter mes craintes dans les descentes. Encore que, la descente de Monthérand lundi, était particulièrement pourrie. Route étroite, détrempée, ornières nombreuses...
D'ailleurs tu as pu constater que je ne me défendais pas trop mal dans les autres descentes du parcours.


Par contre, quand tu en arrives à parler de performance... je ne te suis plus du tout. Je ne fais pas de vélo pour faire une performance. Je roule essentiellement par plaisir. Les seules
performances qui m'intéressent c'est de réussir une sortie particulière. Un BCMF, un Tour de l'Essonne, une montée du Galibier, par exemple. Quand au temps que j'aurais passé en selle pour y
arriver, c'est très secondaire.


Dernier petit point : concernant la moyenne réalisée, comme le compteur s'arrête en même temps que le vélo, elle ne prend en compte que le temps pendant lequel on a roulé. Les arrêts n'entrent
jamais en ligne de compte



jean-pierre dit lariegeoise 05/01/2011 19:32



Le pauvre, on n'a pas été gentil avec lui. Mais promis qu'il revienne et on l'emmènera sur un circuit un peu plus plat. Foi de lariegeoise



Cigogne 05/01/2011 21:51



Je crois que tu te trompes. Michel n'a pas roulé avec nous lundi dernier. Cela se fera peut-être un jour, et il pourrait bien te surprendre. Il passe les bosses bien mieux que moi



mimi 05/01/2011 14:02



Bon vu que je prends de la bouteille je crois que j'éviterai de sortir avec toi cette année. Car étant
donné que tu attaques très fort, lorsque je reprendrai mon vélo tu approcheras presque des 4000 km, alors j'irai roulé dans une autre catégorie...


Au revoir l'ami peut-être nos nous croiserons en chemin ...


mimi



Cigogne 05/01/2011 17:16



Rassures-toi, nous roulerons encore ensemble. Et ce sera très bien. Passe de bonnes vacances en attendant et à très bientôt pour de nouvelles pédalées communes



Veloblan 04/01/2011 20:56



Z'ont que ca a faire ces retraités! vive la retraite!



Cigogne 05/01/2011 17:16



Faut bien qu'il y ait des avantages à être en retraite. Non, mais !